Rappel de chaussures pour hommes, pour risque d’allergie

Publié le 14 Mai 2019 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
Des chaussures pour hommes de la marque Brice viennent de faire l’objet d’un rappel. Elles contiendraient un taux de chrome trop élevé, qui pourrait provoquer des réactions allergiques sévères.
Publicité

Rappel de chaussures pour hommes pour risque d’allergie© Istock

Vous venez d’acheter de nouvelles chaussures, et avez hâte de les inaugurer ? Attendez un peu et lisez d’abord cet article. En effet, s’il s’agit de chaussures montantes en cuir suédé de la marque Brice, mieux vaut les rapporter illico en magasins. Le 10 mai, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) informe que ces dernières font l’objet d’un rappel.

Publicité

Les chaussures concernées portent la référence 714477-1400. Si vous les portez, vous risquez une réaction allergique importante, en raison de la présence de chrome VI au-delà des limites réglementaires. Le professionnel recommande donc de ne plus utiliser ce produit, et de le rapporter en magasin afin de vous faire rembourser.

Publicité

Toxique en grande quantité, le chrome VI est présent dans la plupart des articles en cuir

Le chrome est présent partout dans notre environnement, sous différentes formes : hexavalente (chrome VI), trivalente (chrome III), et en tant que métal élémentaire. Ces deux dernières formes ne sont pas dangereuses pour la santé. Au contraire, le chrome III, présent dans la plupart de nos aliments, est utile au bon fonctionnement de l’organisme.

En revanche, le chrome VI est bien plus toxique. On en trouve dans l’air et dans l’eau, mais aussi dans les produits en cuir tanné, comme les vêtements et les chaussures. Ingéré ou inhalé, il peut avoir des effets néfastes sur la santé - mais les cas d’intoxications sont assez rares, car il faut pour cela en absorber une grande quantité.

Publicité

En cas de réaction allergique, consultez votre médecin

Le cuir, quant à lui, peut poser problème en cas d’erreur de la part du fabricant au moment du tannage (étape qui requiert l’utilisation de chrome VI). Si un produit en contient des quantités trop élevées, il peut entraîner des réactions cutanées chez les personnes allergiques, allant de la simple dermatite de contact à des problèmes plus sévères. Mais rassurez-vous, on estime que seuls 1 à 3 % des individus seraient allergiques au chrome.

Peau sèche, rougeurs, éruption cutanée, démangeaisons, cloques remplis de liquides pouvant entraîner des croûtes… tels sont les symptômes possibles de l’allergie au chrome. Souvent, la réaction est locale et ne concerne que la zone en contact avec le produit. Mais elle peut parfois s’étendre à d’autres parties du corps. En cas de doute, remisez vos produits en cuir et consultez votre médecin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X