Les dangers du curcuma

Très en vogue, le curcuma est vanté pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et même anti-cancer. Mais comme tout produit naturel, l’épice indienne comporte des risques non négligeables et insoupçonnés pour la santé. Quels sont-ils ? Etes-vous à risque ? Comment bien l’utiliser pour profiter pleinement de ses bienfaits ? Medisite et Alexandra Rétion, diététicienne-nutritionniste, vous disent la vérité sur le curcuma.

En cas de problèmes de foie ou d’estomac, gare au curcuma !

En cas de problèmes de foie ou d’estomac, gare au curcuma !© Istock

Le curcuma, ou l’épice du paradoxe : riche en curcuminoïdes – et notamment en curcumine, son principe actif – qui sont de puissants antioxydants et anti-inflammatoires, cette plante réduite en poudre est utilisée depuis des centaines d’années en médecines chinoise et indienne pour protéger le foie et l’estomac des inflammations.

En revanche, consommée en grandes quantités, elle peut entraîner tous les effets indésirables qu’elle est censée supprimer !

Ulcères, calculs, cirrhose : "Le curcuma a un effet positif puisqu’il accentue la production et la sécrétion de la bile [liquide qui favorise la digestion, NDLR] et donc active la vésicule biliaire, mais cela peut s’avérer être un effet négatif chez les personnes dont les voies biliaires sont obstruées notamment par des calculs", explique Alexandra Rétion, diététicienne-nutritionniste. Même chose en cas d’ulcère à l’estomac ou au niveau du duodénum : l’action irritante du curcuma peut augmenter l’irritation déjà provoquée par la lésion.

Enfin, si l’on souffre d’une maladie du foie, mieux vaut "s’assurer auprès de son médecin que l’on peut en consommer ou pas. Car le curcuma peut soit suractiver le foie, soit interagir avec un médicament" prescrit contre la maladie.

Mais ces risques vaudraient également pour les personnes en bonne santé : le 10 septembre 2018, le British Medical Journal a rapporté un premier cas d'hépatite auto-immune probablement déclenchée par la prise régulière et importante de compléments alimentaires à base de curcuma, chez une femme ne présentant pas d'antécédents.

Vidéo : Atteinte d'une maladie du foie à cause d'un complément au curcuma

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): Remerciements à Alexandra Rétion, diététicienne-nutritionniste, auteur de "L'assiette anti-diabète", "Antioxydants", "Régime crétois", éditions Hachette et "Qu'est-ce qu'on mange ? Le guide d'une bonne alimentation au quotidien", éditions First.
"Découvrez les vertus du curcuma", Philippe Chavanne, 2018, éditions Alpen.
"Drug-induced autoimmune hepatitis associated with turmeric dietary supplement use". BMJ Case Reports. 10 septembre 2018.
"Curcuma". Fondation contre le Cancer.
"Allergies". Inserm. Mis à jour le 12 mars 2016.
"Compléments alimentaires". Ministère de la Santé. Mis à jour le 30 décembre 2015.
La rédaction vous recommande sur Amazon :