Cancer : Les aliments miracle

Poisson et volailles : des vertus inespérées

Poisson et volailles : des vertus inespérées© IstockSelon une étude américaine parue courant 2005 et menée à Atlanta, la consommation de volailles et de poissons d iminuerait sur le long terme les risques de cancer colorectal. Mais ce n’est pas tout. Les conclusions de l’étude européenne EPIC, ayant porté sur 500 000 personnes, sont exactement les mêmes. Les gros mangeurs de poisson (80 g/jour) présentent un risque inférieur de 31 % à ceux qui en consomment très peu (10 g/jour).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :