Sommaire

Pour créer de “bons” vaisseaux et détruire les “mauvais”, voici ce qu’il faut manger…

Lorsque l’angiogenèse fonctionne de manière optimale, l’organisme peut faire la différence entre les “bons” et les “mauvais” vaisseaux sanguins, et couper l’alimentation de ces derniers.

Plusieurs aliments renforcent la capacité du corps à créer de “bons” vaisseaux sanguins : céréales, graines, câpres, oignons, piments, prunes, pommes… D’autres contiennent des composés qui détruisent les “mauvais” vaisseaux, susceptibles de nourrir des tumeurs et autres pathologies : amandes, anchois, tomates cerises, saumon, myrtilles…

Si certains médicaments peuvent stimuler par inadvertance la croissance de “mauvais” vaisseaux en essayant de développer les “bons”, ce n’est pas le cas de la nourriture. D’après les spécialistes qui se sont penchés sur le sujet, ses composés naturels semblent bien plus sophistiqués et fonctionnent en harmonie avec le corps. Ils ne risquent donc pas de causer la prolifération de vaisseaux sanguins indésirables, ni de rétrécir les vaisseaux utiles.

Sources

How you can eat to beat illness: Even beer and cheese can keep your heart healthy, DailyMail, 9 septembre 2019. 

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.