Alcool : les régions françaises où l'on boit le plus !

Pas de doute, la France reste parmi les pays les plus consommateurs d’alcool au monde. Mais dans quelle région boit-on le plus ? Une nouvelle enquête réalisée par Santé Publique France vient d’y répondre.

"Bien que le volume global d’alcool pur consommé en France (11,7 litres par habitant de 15 ans et plus en 20171) soit en diminution depuis les années 60, essentiellement en raison de la baisse de la consommation quotidienne de vin, la France reste parmi les pays les plus consommateurs d’alcool au monde, se situant au sixième rang parmi les 34 pays de l’OCDE [Organisation de coopération et de développement économique, ndlr]", déclare Santé Publique France.

Aujourd’hui, Santé Publique France publie une analyse détaillée de la consommation d’alcool relative à chaque région ainsi que les indicateurs régionaux et départementaux de morbi-mortalité associée à l’alcool. "Si une très grande hétérogénéité des modes de consommation subsiste, notamment selon l’âge et le sexe, ces données inédites révèlent également des disparités régionales", souligne Santé Publique France.

La consommation quotidienne d’alcool concerne, selon les régions, 7,1% à 12,6% des adultes, sachant que la moyenne nationale est de 10%. "La consommation hebdomadaire varie considérablement suivant les régions en fonction du type d’alcool (vin, bière, alcools forts, autres types d’alcool), rapporte Santé Publique France. Le nord et l’est de la métropole sont davantage concernés par la consommation de bière, le sud par la consommation de vin, l’ouest par les alcoolsforts et les autres types d’alcool".

11,7 litres d’alcool consommés chaque année par les Français, dès 15 ans

Selon les premiers chiffres communiqués par Santé Publique France, 23,6 % des personnes de 18 à 75 ans dépassent les repères de consommation en 2017. Concrètement, 11,7 litres d’alcool sont consommés chaque année par les Français, dès l’âge de 15 ans.

Chaque année, l’alcool est responsable de 41 000 décès (30 000 chez les hommes et 11 000 chez les femmes). Au total, 26 % des 65-75 déclarent une consommation quotidienne d’alcool. Quant aux 18-24 ans, ils sont 13,4 % à déclarer au moins 10 ivresses par an.

Alcool : de quelles maladies meurt-on ?

Parmi les décès attribuables à l’alcool, Santé Publique France recense 16 000 personnes succombant à un cancer et 9900 par maladies cardiovasculaires, chaque année.

Alcool : des risques de cancer de l’œsophage, du sein, du côlon et des voies aérodigestives

L’alcool est un cancérogène avéré. "Il serait responsable de 11% des cancers chez les hommes et de 4.5% des cancers chez les femmes, estime le Centre de Lutte contre le Cancer, Léon Bernard. Selon l'OMS, l'alcool représente la 2ème cause évitable de mortalité par cancer après le tabac en France".

L’alcool augmente particulièrement le risque de développer certains cancers : voies aérodigestives supérieures, œsophage, foie, sein, colorectal. "Le cancer du sein fait partie des nombreuses localisations de cancer associées, avec un niveau de preuve convaincant, chez les femmes ménopausées et probable chez les femmes non ménopausées. Pour les autres localisations, les données scientifiques disponibles ne permettent pas de conclure", précise le centre.

L’alcool peut mener à l’hypertension et à l’arythmie cardiaque

En outre, une consommation excessive d'alcool peut mener à de l'hypertension, ce qui, à son tour, augmente fortement le risque d'un infarctus.

Une consommation excessive d'alcool augmente les risques d'arythmies cardiaques et d'infarctus. Cela est dû aux effets toxiques de l'alcool (en grandes quantités) sur le cœur.

1,2% à 3,1% des passages aux urgences sont en lien direct avec l’alcool

En moyenne quotidienne, et suivant les régions, pour les hommes, entre 1,2% et 3,1% des passages aux urgences sont en lien direct avec une consommation d’alcool, ajoute Santé Publique France. "Tous sexes confondus, les personnes âgées de 45-60 ans sont davantage concernées par ces passages aux urgences liés à l’alcool".

Découvrez le classement des régions où l’on consomme le plus d’alcool et les préférences régionales en termes de types d’alcool (vin, bière ou alcool fort).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Alcool : où en sont les Français ?, Santé Publique France, 14 janvier 2020