Images. L’incroyable transformation de cette femme qui a perdu 70 kilos en un an

Du 60 au 40 : perte de poids fulgurante en un an

1/5
Du 60 au 40 : perte de poids fulgurante en un an

La jeune femme de 37 ans est passée d"une taille 60 à un 40 en un an, en échangeant ses portions trop grandes par une alimentation saine et équilibrée
"J"ai toujours été gourmande. A 14 ans, je faisais déjà du 42, et à 18 ans du 48. Par la suite je n"ai jamais cessé de grossir..." a-t-elle expliqué au DailyMail

"Des gens ont craché sur moi en plein jour"

2/5
"Des gens ont craché sur moi en plein jour"

Stéphanie se sentait victimisée à cause de son poids. Chaque jour, elle devait faire face à des remarques cruelles, de menaces de malédiction, des expressions de dégoûts...chaque sortie était une expérience de peur et d’hostilité.
"Des gens ont même craché sur moi en plein jour, sans honte !", confie la jeune femme. "Ils devaient penser que c"est moi qui devait avoir honte".

"Je suis grosse, pas sourde !"

3/5
"Je suis grosse, pas sourde !"

En boîte de nuit, Stéphanie Robert se sentait parfois vicitme d"un jeu méchant : "pull-a-pig" en français "trouve la moche", où les gens s"amusent à repérer la femme la plus moche du club pour gagner. 
Au supermarché, elle voyait certains regarder son chariot pour y désapprouver les aliments "gras et révoltants" qu"elle achetait. 
"Les gens pouvaient passer à côté de moi et commenter mon poids. J"avais envie de crier : "Je suis grosse pas sourde !"

Avec une taille normale, le monde est bien plus agréable

4/5
Avec une taille normale, le monde est bien plus agréable

La jeune anglaise, qui a réduit sa consommation quotidienne à 600 calories, travaille avec des personnes en difficulté d"apprentissage.
Depuis qu"elle a commencé son régime en novembre 2014, Stéphanie trouve que le monde est bien plus agréable. "Depuis que j"ai une taille normale, les voitures me cèdent le passage, les gens viennent me parler, les hommes me regardent. C"est très surprenant", confie la jeune femme. 
"Les apparences sont-elles si importantes ? Quand je faisais du 60, je n"existais pas. Maintenant que je fais du 40, je suis soudainement acceptable". 

Plus heureuse que jamais

5/5
Plus heureuse que jamais

Maintenant, la vie de Stéphanie est transformée. Elle est plus heureuse que jamais et espère que toutes les personnes qui ont un problème avec leur poids pourront l"expérimenter un jour.
Elle revient d"Afrique du Sud où elle était demoiselle d"honneur au mariage de sa soeur. Elle a fait des rencontres en ligne.
Mais elle n"oubliera jamais ce qu"on ressent lorsqu"on est traité avec tant de cruauté par des personnes qu"on a jamais vu. 
"Les gens ont un problème avec le poids. J"ai prétendu que ça ne me dérangeait pas, mais ce n"était pas le cas". 

> Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine répondra à toutes vos questions !