Lactalis soupçonné d'avoir vendu du faux lait frais

Fotolia

D'après Le Canard Enchaîné, le fabricant laitier Lactalis aurait vendu des millions de litres de lait stérilisé en les faisant passer pour du lait frais pasteurisé, en Bretagne. La différence : un prix deux fois plus élevé ! Le lait aurait "subi un chauffage à 130°C pendant deux secondes", comme pour le lait UHT longue conservation. Le quotidien explique que "le pot aux roses a été découvert en juin 2010 lors d'un contrôle de la laiterie de l'Hermitage, en Ille-et-Vilaine, par les inspecteurs de la répression des fraudes" qui auraient fait un rapport.

Le Parquet de Rennes n'aurait pas donné suite à leur enquête. Contacté par l'AFP, un expert du dossier resté anonyme a confirmé que l'affaire était bien réelle mais qu'elle ne relevait pas de la fraude puisqu'"il n'a jamais été étiqueté "lait frais"". Pour lui, il y a "un vide règlementaire" expliquant que le Parquet de Rennes n'ait pas donné de suite. "On n'a pas le droit de parler d'un lait "stérilisé" même quand il a été porté à 130°, s'il n'a pas été conditionné dans des conditions de parfaite stérilisation. [...] Il n'y a pas eu d'infraction. Ce qui est en cause, c'est le flou de l'appellation des laits à haute pasteurisation", a-t-il poursuivi. Affaire à suivre donc !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Nutrition-minceur
Source(s):