Sommaire

"Je n’aurai jamais réalisé mon rêve si je n’avais pas eu mon accident"

En rédigeant le rapport d’expertise de mon accident, je me suis rendue compte que j’aimais toujours autant écrire. C’était mon rêve à 18 ans. Puis, j’ai été prise dans une frénésie de gagner ma vie, d’acquérir un statut social et qui sait, peut-être par la peur d’écrire. Je suis donc partie dans une toute autre direction entre mes 18 et mes 60 ans.

Trois ans après mon accident, j’ai écrit mon témoignage [Roseau penchant, Fauves Edition, ndlr]. C’est l’histoire d’une femme qui n’a pas écouté son corps et qui a eu un pépin l’obligeant à vivre différemment. Écrire a été réparateur pour moi. Un éditeur s’est intéressé à mon récit et mon livre est sorti. Puis tout s’est enchaîné : les conférences, les prises de paroles, les articles d’opinion… Dès sa sortie sur YouTube, mon TED x Rien ne nous arrive par hasard a dépassé les 1.800.000 vues. Parce que ma parole est authentique et sans fard.

Incessamment sous peu, j’interviendrais sur le thème Je ne veux pas crever, un autre TED x qui se déroule à Bordeau, qui, j’espère, aura le même retentissement.

Je n’aurai jamais réalisé tout cela si je n’avais pas eu mon accident et si j’avais poursuivi ma vie d’avant. Attention, ce n’est toutefois pas une raison pour se foutre en l’air (rire) ! On peut à la fois faire attention à soi et oser réaliser ses rêves.

Sources

Merci à Nadalette La Fonta, 66 ans, auteure et conférencière

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.