Ariane du Club Dorothée vient de décéder d'un cancer à 61 ans

Emblème de la télévision des années 80, Ariane Carletti du Club Dorothée vient de rendre son dernier souffle mardi 3 septembre. Elle était âgée de 61 ans et nous quitte précocement, après s'être battue contre le cancer.

Les fans du Club Dorothée sont en deuil. Ariane Carletti, ancienne animatrice du programme culte de TF1 est décédée des suites d'un cancer ce mardi 3 septembre, a annoncé sa famille dans un communiqué. Il y a tout juste un an, le public pleurait son acolyte, François Corbier, chanteur et animateur au Club Dorothée, décédé des suites d’un cancer.

"C’est avec une immense tristesse qu’Eléonore et Tristan, ses enfants et son frère Denis vous font part du décès d’Arienne Carletti", peut-on lire dans la communication officielle.

"Elle ne voulait pas qu'on s'inquiète"

Contacté par Le Parisien, sa fille Éléonore, âgée de 25 ans, s'est exprimée sur le combat qu'a mené Ariane contre la maladie. "Encore lundi, elle nous parlait de ce qu'elle désirait manger et quelles vacances elle aimerait organiser, confie-t-elle. Elle s'est battue comme une lionne. Elle a été super courageuse. Ma mère a affronté des montagnes qui étaient énormes. Elle les a gravies les unes après les autres. C'est juste que la dernière était un peu trop rude. Elle est partie entourée d'énormément d'amour".

En effet, depuis près de 20 ans, Ariane Carletti luttait contre un cancer avec de multiples rechutes. Malheureusement, il a fini par se généraliser. "Rosa, son oncologue, a suivi maman jusqu'au bout avec une énergie intarissable, poursuit Éléonore. Entre nous, on n'a jamais voulu en parler, parce qu'il y avait de la coquetterie de sa part. Elle ne voulait pas qu'on s'inquiète. Elle n'a jamais voulu mentir aux gens non plus, ni être malhonnête. Alors, ça faisait quelque temps qu'elle s'était un peu repliée".

Jean-Luc Azoulay, son producteur, s'est lui aussi exprimé sur le décès de comédienne. “C’était quelqu’un de formidable, toujours enjouée. Elle luttait contre la maladie depuis plusieurs années et on pensait qu’elle allait pouvoir échapper à tout ça mais hélas, elle est partie...”, a-t-il témoigné à l'AFP

"Elle laissera un vide immense dans le cœur de sa famille, ses amis, et tous ceux qui ont eu la chance de croiser sa route", poursuivent les proches de l’animatrice. Ses funérailles se dérouleront dans la plus stricte intimité.

La disparition d’Ariane semble aussi briser le cœur de ses nombreux fans. "Une deuxième partie de mon enfance nous quitte après Corbier en 2018... Le berceau de mon enfance des mercredis. Un respect et une pensée pour ses proches", partage un internaute.

"La meilleure partie trop tôt", peut-on encore lire.

"L’un des visages les plus populaires de la télévision française"

Comédienne, animatrice et productrice de télévision, "Ariane a en effet consacré toute sa vie au spectacle et aux autres. Elle était devenue l’un des visages les plus populaires de la télévision française aux côtés de Dorothée", rappelle encore le communiqué.

Et ses fans le lui rendent bien. Ces derniers multiplient aujourd’hui les messages de soutiens et pensées à la famille de l’animatrice.

Dans le Club Dorothée, de 1987 à 1997, Ariane donnait la réplique aux Musclés et notamment dans l’illustre séquence "Salut les Musclés". Elle interprétait aussi les génériques de Dragon Ball Z et des Bisounours. On la retrouve aussi dans le film Les Surdoués de la 1ère compagnie. Pas de doute, Ariane a plus que gâté la télévision française.

Visiblement, elle a su transmettre sa passion pour le petit écran. Sa fille, Eléonore Sarrazin, suit déjà ses traces. Actrice de profession, cette dernière apparaît tous les soirs sur France 3, dans la série Plus belle la vie où elle y interprète la pétillante Sabrina.

Eléonore Sarrazin a d’ailleurs rendu hommage à sa célèbre maman sur Instagram en publiant un cliché noir.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.