Mais pour quelle raison se sent-on parfois rigide et endolori au réveil, comme si notre dos était bloqué ? Selon les résultats d’une étude britannique, pendant la nuit le corps se repose et libère une certaine protéine du nom de "Cryptochrome". Produite par l’horloge biologique du corps, elle éloigne l’inflammation et retarde les symptômes. Mais au réveil, lorsque nous recommenceons à nous déplacer, les effets se dissipent.

Pour aboutir à ce résultat, les chercheurs ont modifié les cellules d’articulations de souris et d’humains, qui jouent un rôle important dans l’apparition de l’arthrite inflammatoire.
Chaque cellule se révélaient avoir un rythme de 24h et les chercheurs ont remarqué qu’en perturbant ce rythme, et empêchant la diffusion du cryptochrome, l’inflammation se développait.

Vers de nouveaux traitements contre l’arthrite

En revanche, suite à la prise médicaments activant la protéine, l’inflammation avait moins tendance à se propager. Cette trouvaille pourrait orienter la recherche vers la confection de médicaments contre les inflammations de type arthrite.
"En comprenant comment l'horloge biologique régule l'inflammation, nous pourrions développer de nouveaux traitements. En choisissant le bon moment de la journée pour administrer ce médicament, nous pourrions le rendre encore plus efficace", a déclaré Dr Julie Gibbs, de l'Université de Manchester, l’un des auteurs de l’étude.

Vidéo. La spondylarthrite ankylosante en images

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : La spondylarthrite ankylosante

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.