Pour vivre longtemps, il faut se sentir bien moralement. Des chercheurs de l'université de Genève (Suisse) et d'Oxford (Royaume-Uni) montrent à quel point certains facteurs psychologiques peuvent influer sur l'espérance de vie.

Pensez positif !

Après avoir examiné de près la "Manchester Longitudinal Study of Cognition", une étude recueillant les données de santé de 6203 adultes âgés de 41 à 96 ans, pendant 29 ans, ils se sont rendus compte que le facteur le plus important était la perception de sa propre santé. En clair, le fait de se sentir en bonne santé et d'être positif influerait davantage que d'autres facteurs médicaux ou physiologiques. Les auteurs ont également remarqué que le fait de garder un esprit actif ferait vivre plus longtemps. "Notre étude montre que ces deux variables psychologiques sont des indicateurs spécialement importants du risque de mortalité élevée parmi les personnes moyennement âgées ou âgées" a déclaré le Dr Stephen Aichele de l'Université de Genève. Selon lui, en sachant comment se sent une personne à un moment donné puis en suivant l'évolution de ses traitements mentaux avec l'âge, il serait possible d'améliorer les prévisions sur son espérance de vie.

Source : Psychological Science

Garder la santé en mangeant

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : Garder la santé en mangeant !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.