Un risque de diabète accru pour les fortes poitrines

Les femmes qui possèdent une forte poitrine seraient plus à risque de développer un diabète de type 2.
Après avoir suivi près de 96 000 femmes, les chercheurs ont démontré que le risque de diabète était multiplié par trois chez les femmes présentant un bonnet égal ou supérieur à D à l'âge de 20 ans. "La puberté est une période marquée par une résistance accrue à l'insuline (le corps n'absorbe pas le glucose normalement), causant un taux élevé de sucre dans le sang, ce qui est un précurseur du diabète de type 2" a expliqué le Pr Joel Ray selon 7sur7.be.
Pour une fois, les femmes ayant une petite poitrine vont être satisfaites !
A lire aussi :
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):