Un Français sur cinq a trop de cholestérol

En France, un adulte sur cinq a un excès de cholestérol, un important facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires.

Publicité

cholesterol_petite© FotoliaInfarctus, AVC... L'excès de cholestérol majore le risque d'accidents cardiovasculaires. Selon des chercheurs de l'INVS, un Français sur cinq serait concerné. Dans leur étude, ils ont mesuré le taux de cholestérol LDL* de 2000 personnes âgées de 18 à 74 ans et vivant en France métropolitaine (hors Corse). Résultats : 19,6 % dépassaient les 1,6 gramme par litre (g/l) de sang, soit le seuil de l'hypercholestérolémie LDL. Cet excès de cholestérol peut déboucher à long terme sur les accidents cardiovasculaires. Le taux moyen de cholestérol LDL était de 1,27 g/l, alors que le taux de cholestérol total (LDL + HDL**) se situait en moyenne à 2,08 g/l. Pour vous situer, sachez qu'en France, un taux de cholestérol LDL est considéré comme normal lorsqu'il est inférieur à 1,6 g/l si la personne n'a aucun facteur de risque. Si elle cumule un ou plusieurs facteurs de risque, la limite est de 1,3 g/l.

Publicité
Publicité

Les chiffres publiés par l'INVS placent la France dans la moyenne des pays riches. Une analyse avait estimé en 2008 à 2,03 g/l le taux de cholestérol moyen pour l'ensemble des pays à hauts revenus.

*Le cholestérol LDL est décrit comme le "mauvais cholestérol" car ses molécules déposent le cholestérol sur les parois des artères, entraînant la formation de plaques de graisse.

**Le HDL est le "bon cholestérol" car ses molécules récupèrent le cholestérol dans les organes qui en ont trop pour le rapporter au foie où il est éliminé.

Source : Cholestérol LDL moyen et prévalence de l’hypercholestérolémie LDL chez les adultes de 18 à 74 ans, Étude nationale nutrition santé (ENNS) 2006-2007, France métropolitaine, Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 24 septembre 2013

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X