Tuberculose : un autre cas détecté dans le Loire-Atlantique

Publié le 19 Mars 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Un deuxième cas de tuberculose vient d'être detecté suite à l'opération de dépistage mise en place dans une école du Loire-Atlantique après la découverte d'une personne infectée en février. 
Publicité

© Adobe StockInquiétude dans l'école Saint-Joseph à de Saint-Brévin dans le Loire-Atlantique ou un deuxième cas de tuberculose vient d'être confirmé par un communiqué du centre hospitalier de Saint-Nazaire relayé par France Bleu.

D'autres cas pourraient être détectés dans le cadre du dépistage

C'est dans le cadre d'une opération de dépistage, suite à la découverte d'un premier cas de tuberculose chez un adulte travaillant à l'acceuil périscolaire que le cas de cette enfant a été diagnsotiqué. En tout 274 enfants et 16 adultes sont concernés par ce dispositif de dépistage d'urgence, la tuberculose étant transmissible. Selon France Bleu, le centre de lutte antituberculeuse procède en deux étapes : une radio des poumons et une piqûre dans bras permettant de déclencher une réaction cutanée si la personne est infectée. Selon France Bleu les autorités sanitaires s'attendent à ce que "d'autres cas soient détectés dans les prochaines semaines".

Publicité
Publicité

Qu'est-ce que la tuberculose ?

La tuberculose est une maladie infectieuse et contagieuse dûe au bacille de Koch, et qui touche avec prédilection l’appareil respiratoire. La tuberculose est réapparue dans certaines populations telles les populations déjà précarisés, les personnes âgées et dans une certaine mesure parmi les patients atteints de sida.La tuberculose doit toujours être recherchée devant un épisode de crachats sanglants, de pneumonie ne cédant pas avec un traitement antibiotique, de pleurésie.En dehors de ces signes typiques, l’apparition d’une fièvre prolongée, d’une perte d’appétit avec perte de poids, de sueurs la nuit, de toux avec crachats peuvent y faire penser. Parfois des manifestations extra respiratoires (douleurs osseuses, ganglions, infection urinaire, ...) peuvent l’évoquer chez une personne à risque (antécédent de tuberculose ou de primo-infection non traitée et de manière générale les personnes immunodéprimées).

Vidéo : L'astuce pour soulager la toux

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X