Surprenant : vos larmes ne sont pas les mêmes selon leur raison

Publié le 03 Juillet 2015 par Julie Bernichan, journaliste santé
Qu’on épluche un oignon, qu’on regarde trop longtemps un ventilateur ou qu’on soit triste, le phénomène physiologique est le même : on pleure. Mais en observant ces larmes au microscope, le photographe hollandais Maurice Mikkers a constaté qu’elles ne se ressemblaient pas du tout.
Publicité

La larme "réflexe" est sécrétée suite à une irritation des yeux.

Publicité
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X