Subir le racisme ferait vieillir plus vite

D'après une étude publiée dans l'American Journal of Preventive Medicine, les personnes qui subissent le racisme des autres vieilliraient plus rapidement.
© iMAGINE - Fotolia.com

Des chercheurs de l'université du Maryland révèlent que le racisme peut avoir un impact sur le vieillissement cellulaire. Ils ont ainsi constaté sur 92 hommes afro-américains que ceux déclarant des niveaux élevés de discrimination raciale présentaient des signes de vieillissement accéléré. "Nous avons examiné un biomarqueur du vieillissement systémique : la longueur des télomères des leucocytes" a expliqué le Dr David H.Chae, auteur de l'étude. Chez les sujets afro-américains, les télomères étaient plus courts que chez les autres. Ils étaient ainsi plus vieux de 1 à 3 ans. Des télomères plus courts sont associés à un risque accru de décès prématuré et de maladies chroniques comme le diabète, la démence, les accidents cérébrovasculaires et cardiaques. Pour le Dr Chae, "leur longueur est peut-être un meilleur indicateur de l'âge biologique que l'âge chronologique". Il souhaite désormais que de plus amples études soient réalisées pour suivre les participants sur une plus longue durée.

Source : “Discrimination, Racial Bias, and Telomere Length in African-American Men” was written by David H. Chae (University of Maryland, College Park); Amani M. Nuru-Jeter ( University of California, Berkeley); Nancy E. Adler, Jue Lin, Elizabeth H. Blackburn, and Elissa S. Epel ( University of California, San Francisco); and Gene H. Brody (Emory University) and published in the American Journal of Preventive Medicine.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):