Sein, côlon, poumon : les 3 tumeurs les plus fréquentes chez la femme

L’Institut National du Cancer (INCa) publie son 10e rapport annuel sur les cancers en France. Ce dossier révèle que les trois cancers les plus fréquents chez les femmes françaises sont aussi les plus meurtriers.

Publicité

© Adobe StockPrès de 400 000. C’est le nombre de nouveaux cas de cancer estimé pour l’année 2017 par l’Institut national du cancer (INCa) qui publie le 4 juillet 2018 la 10e édition de son rapport annuel "Les cancers en France". Chez la femme, les trois tumeurs les plus fréquentes sont les cancers du sein (58 968 cas en 2013), les cancers colorectaux (20 837 cas en 2013) et les cancers du poumon (16 849 cas en 2013).

Publicité
Publicité

Près de 12 000 décès pour le cancer du sein

Pour délivrer les chiffres de ce rapport annuel, l’INCa a réalisé des projections. Les auteurs se sont en effet appuyés sur les données consignées dans les registres des cancers du réseau Francim et sur les données de mortalité fournies par le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc-Inserm) entre 1980 et 2013 pour modéliser les données les plus probables pour chaque cancer. Ces calculs statistiques ont abouti aux résultats suivants : en 2017, le nombre de décès par cancer estimé chez la femme serait de 11 883 décès pour le cancer du sein, puis de 10 176 décès pour le cancer du poumon et de 8 390 décès pour le cancer colorectal. Le cancer du sein est donc à la fois le cancer le plus fréquent et celui qui cause le plus de décès chez les femmes. Le cancer du poumon et le cancer colorectal quant à eux s’échangent la 2e et la 3e place selon qu’on regarde leur incidence ou leur mortalité.

Une situation plus favorable au sud qu’au nord de la France

Toutes les régions françaises ne semblent pas égales face aux risques de cancer. Selon le rapport annuel de l’INCa, l’incidence du cancer du poumon chez les femmes s’avère plus élevée dans le Sud de la France et en Île-de-France. Mais en ce qui concerne le nombre de décès liés au cancer, "l’analyse des disparités géographiques de la mortalité par cancer sur la période 2011-2013 en France montre une situation globalement plus favorable dans le sud du pays par rapport au nord", révèle enfin le rapport de l’INCa.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X