Sapin : les 2 erreurs pour éviter qu’il vous rende malade

Publié le 12 Décembre 2017 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Une étude américaine montre un pic d'allergies respiratoires aux alentours des fêtes de Noël qui serait causé par le traditionnel sapin de Noël dans le salon. Voici 2 erreurs à éviter pour ne pas être malade.
1

© Adobe StockVous avez la triste habitude de passer les fêtes de Noël enrhumé, les yeux rouges et la gorge qui gratte ? Et si tout cela était simplement dû à vôtre sapin de Noël et non à l'hiver qui s'intensitife ? Selon une étude publiée en 2011 relayée récemment par Le Figaro.fr, 53 types de champignons ont été détectés au cours d'une analyse menée sur 28 arbres de Noël. Des résultats justifiant l'explication d'un pic d'allergies respiratoires sur les enfants comme les adultes ayant été repéré chaque année avant les fêtes de fins d'années.

1

Passer le sapin sous le jet d'eau

En 2014, des scientifiques américains ayant déjà détecté ce lien entre troubles respiratoires et les conifères en intérieur, conseille deux astuces pour limiter le risque : il faudrait avant tout ne pas oublier d'asperger le sapin complètement avec un jet d'eau et le laisser sécher à l'extérieur de la maison afin de le purifier au maximum de toute moisissure et limiter leur développement à l'intérieur de la maison. Ensuite attention à ne pas garder le sapin plus de 10 jours chez vous.

Une technique de décontamination qui vaut également pour les sapins artificiels puisque ces derniers restent stockés dans les caves, les greniers ou les placards de la maison pendant une année entière. Or l'obscurité, l'humidité et la chaleur procurée par les endroits clos sont des facteurs plus que favorable au développement de moisissures.

Vidéo : Les allergies

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X