Santé connectée : quand les seniors deviennent des e-Patients

Une enquête dont Medisite est partenaire dévoile que les personnes de 45 ans et plus sont friands de santé connectée et n’hésitent pas à consulter Internet pour mieux échanger avec leurs médecins. Explications.

Publicité
Publicité

© Adobe StockComment Internet peut-il participer à la santé de chacun ? Une enquête* menée par la société de conseil en santé Patients&Web et l’agence LauMa communication en partenariat avec Medisite.fr, révèle qu’une majorité des personnes de plus de 45 ans considère que la santé électronique (ou e-santé) améliore les échanges avec les médecins et la confiance qu’ils éprouvent à leur égard.

Information médicale sur le web

En effet, senior et santé connectée ne sont pas contradictoires puisque selon ce sondage, 90% des plus de 45 ans interrogés ont déjà utilisé internet ou des outils numériques (e-mail, application mobile…) pour rechercher des informations médicales ou échanger autour de la santé. Pour obtenir des informations médicales, les premiers sites consultés sont les sites spécialisés tels que Medisite.fr et e-sante.fr, puis les sites encyclopédiques et enfin les sites internet des pouvoirs publics. Et ces recherches internet ont principalement lieu autour des consultations : 37% des seniors interrogés se réfèrent au web santé avant une consultation médicale et 55% après la consultation. Les principales motivations sont la recherche d’information sur les effets indésirables d’un traitement et la recherche de témoignage de personnes souffrant d’une maladie similaire à la leur. Mais ces prospections personnelles n’entachent pas la relation patient-médecin, bien au contraire : 69% des seniors qui surfent sur le web santé pensent que leurs recherches enrichissent leurs échanges avec leur médecin et 58% estiment que les informations trouvées sur le web leur donnent davantage confiance en les médecins.

Publicité

66% des seniors favorables à un suivi via des objets connectés

Par ailleurs, l’utilisation d’internet dans le domaine de la santé ne se limite pas à la consultation des sites spécialisés. Qu’en est-il de l’usage d’applications dédiées à la santé et d’objets médicaux connecté ? 20 % des répondants à l’enquête ont déjà téléchargé une application mobile relative à la santé sur leur smartphone ou leur tablette. De plus, seulement 10% des seniors ont déjà parlé d’une application mobile avec leur médecin et parmi eux, 24% possèdent au moins un objet santé connecté. Il s’agit pour 57% d’entre eux d’un capteur d’activité physique, pour 48% d’une balance connectée, pour 44% d’un auto-tensiomètre connecté et pour 13% d’un glucomètre connecté. Mais ces chiffres pourraient prochainement grimper puisque le suivi de la santé par le médecin via des objets connectés recueille 66 % d’avis favorables de la part des seniors interrogés. La téléconsultation, le dossier médical partagé (DMP), la prise de rendez-vous en ligne et l’échange d’e-mails avec les médecins figurent également parmi les attentes des 45 ans et plus.

*Sondage réalisé en ligne entre le 2 octobre 2017 et le 30 novembre 2017 auprès de 1 249 répondants, abonnés aux newsletters et internautes du Groupe Planet.fr (Medisite.fr, e-santé.fr, Planet.fr). Echantillonnage sur les 45 ans et plus par tranche d’âge (45-54 ans, 55-64 ans, etc.) représentative des seniors en France (soit une population totale de 45 ans et plus de 861 répondants).

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés