Rhume : ce que la couleur de votre morve peut révéler de votre santé
Sommaire

Jaune ou verte, la morve témoigne d'une infection virale ou bactérienne

Jaune ou verte, la morve témoigne d'une infection virale ou bactérienne© Istock

Une morve blanche peut être le signe d'une infection respiratoire comme un rhume ou bien une allergie. En raison de l'inflammation, vos tissus nasaux ont tendance à gonfler, diminuant ainsi le niveau d'humidité de votre nez. Le mucus est alors plus épais et opaque ; son écoulement se trouve ralentit.

Une couleur jaune foncé ou verte peut, quant à elle, témoigner d'une infection virale ou bactérienne. Si vous toussez également, il est probable qu'elle vienne des sinus ou des voies respiratoires inférieures.

Cette coloration apparaît lorsque les globules blancs combattent l’infection, c'est donc le signe que votre système immunitaire réagit. Plus précisément, le jaune est dû à l'évacuation des globules blancs. Le vert est le signe d'une infection plus coriace et purulente. En mourant, les globules blancs libèrent un pigment de cette couleur.

Si des écoulements de mucus vert persistent au-delà de deux semaines, et s'associe à d'autres signes, comme de la fièvre, n'hésitez pas à consulter un médecin. Il pourra vous prescrire un traitement pour aider votre corps à combattre la maladie – il peut s'agir notamment d'une sinusite.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Whether green, brown or red, what the colour of your PHLEGM says about your health, DailyMail, 3 janvier 2017. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :