Reminyl® : arrêt de la commercialisation d’un médicament contre Alzheimer

Un médicament utilisé pour ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer ne sera plus commercialisé en France à partir de novembre 2018. Cet arrêt de production se justifie par un service médical rendu insuffisant.

Publicité
Publicité

Il était déjà jugé plus dangereux qu’utile. Le Reminyl®, un médicament contenant de la galantamine utilisé contre la maladie d’Alzheimerne sera plus commercialisé à compter du 30 novembre 2018. Cette décision vient de son fabricant, le laboratoire Janssen, et fait écho à l’avis de la Haute Autorité de Santé rendu en octobre 2016 qui recommandait un déremboursement de ce traitement -déremboursement qui, à ce jour, n'a toujours pas été mis en place.

"Un intérêt thérapeutique faible"

La raison invoquée pour expliquer le retrait du Reminyl® est celle d’un "service médical rendu insuffisant". Depuis 2012, la Haute Autorité de Santé considére en effet que le Reminyl® mais également l’Ebixa®, l’Aricept® et l’Exelon®, trois autres traitements indiqués dans la maladie d’Alzheimer, présentent un "intérêt thérapeutique faible" et disposent d’un effet sur la cognition des patients "modeste, de pertinence clinique discutable" et établi uniquement "à court terme (six mois)".

Publicité

Se tourner vers les formes génériques du Reminyl®

Publicité

L’arrêt de commercialisation du Reminyl® concerne tous les dosages des comprimés et des gélules : Reminyl® comprimés pelliculés à 4 milligrammes (mg), 8 mg et 12 mg et Reminyl® en gélules LP à 8 mg, 16 mg et 24 mg. Pour continuer leur traitement, les patients seront orientés vers les formes génériques du Reminyl® disponibles en gélules telles que Galantamine Arrow, Galantamine Biogaran, Galantamine Mylan ou encore Galantamine Sandoz. Par ailleurs, le site de la Base de données en ligne des prescripteurs libéraux Vidal.fr rapporte que "le laboratoire Janssen maintient la commercialisation de la forme buvable Reminyl 4 mg/mL solution buvable pour laquelle il n'y pas d'alternative générique". Actuellement, la maladie d’Alzheimer concerne plus de 850 000 personnes en France, selon l’association France Alzheimer. Les traitements existants ralentissent la progression des symptômes mais ne permettent pas de guérir cette maladie neurodégénérative.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés