Règles : des douleurs aussi fortes que celles d’une crise cardiaque

Publié le 02 Mars 2018 à 10h58 par Chloé Parisse, journaliste santé
Le Pr John Guillebaud a accordé un entretien au magazine britannique Quartz dans lequel il explique que les règles seraient presque aussi douloureuses qu'une crise cardiaque.

© Adobe StockLes douleurs lors des règles sont la première cause d'absentéisme scolaire de l'adolescente et d'absentéisme professionnel de la femme jeune selon le site Ameli. Dans un entretien au magazine britannique Quartz le 15 février 2016, le Pr John Guillebaud, professeur de santé reproductive à l'University College de Londres au Royaume-Uni a déclaré que la douleur ressentie pendant les règles serait "presque aussi forte qu'une crise cardiaque".

Une douleur pas assez prise au sérieux

Les douleurs liées aux règles peuvent être très intenses et vont jusqu'à perturber le quotidien de nombreuses femmes, qui sont contraintes de se reposer et de mettre, parfois, entre parenthèses leur vie professionnelle le temps que les douleurs cessent. Un phénomène qu'on appelle dysménorrhée. Pour le Pr John Guillebaud, les recherches scientifiques sur la douleur des règles ne sont pas assez nombreuses et les crampes douloureuses ne sont pas vraiment prises au sérieux. "Je vois ça chez les médecins des deux sexes. Les hommes ne connaissent pas ce problème et ils sous-estiment sa gravité. Et certaines femmes médecins n'ont pas beaucoup d'empathie parce qu'elles-mêmes ne souffrent pas trop et pensent que certaines patientes exagèrent. Elles se disent simplement : 'Si je peux vivre avec, alors ma patiente peut aussi vivre avec !' " a-t-il déclaré au magazine Quartz. Le professeur rapporte également avoir entendu des patientes décrirent la douleur de leurs crampes comme étant "presque aussi fortes qu'une crise cardiaque".

Comment soulager les douleurs de règles ?

La dysménorrhée, terme clinique désignant les règles douloureuses, se caractérise par des douleurs intenses qui sont généralement localisées dans le bas-ventre et dans le bas du dos. Elles peuvent être accompagnées de fort maux de tête ou nausées et donc devenir très invalidantes. Au niveau de l'alimentation, il est possible d'agir sur les règles douloureuses en limitant les apports en graisses végétales et en viande rouge, et en ne buvant pas de café. Les oméga-3, qui sont en belle quantité dans les poissons gras, sont en revanche recommandés pendant la période des règles. Le froid ne fait qu'accentuer la douleur, il est donc intéressant d'appliquer des bouillottes sur le ventre et de bien se couvrir.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X