Prothèses mammaires défectueuses: le fabricant était charcutier

Publicité

prothese mammaire pip jean-claude mas charcutier© abacapressRévélation inattendue. Jean-Claude Mas, fondateur de la société PIP accusé d'avoir fabriqué des prothèses mammaires défectueuses, est un ancien charcutier.

'Il était charcutier et puis il s’est mis à faire des prothèses mammaires à Toulon. Il a monté un laboratoire. On pouvait se poser des questions sur ses compétences et ses qualités pour se lancer dans la fabrication de matériel médical', annonce Patrick Baraf, chirugien plastique, sur Europe1. Voilà pourquoi ce spécialiste s'est toujours méfié des prothèses et n'a jamais voulu les utiliser.

Publicité
Publicité

Proposant des tarifs défiant toute concurrence, la société de Jean-Claude Mas est devenue n°3 mondial du secteur des implants mammaires à la fin des années 1990. Mais le vent a tourné et le fabricant a dû réduire ses coûts. Il aurait alors utilisé un gel de silicone non-conforme lui faisant économiser près d'un million d'euros par an. Aujourd'hui, neuf cas de cancers sont déclarés chez des femmes porteuses des prothèses PIP... et le nombre de plaintes ne cesse de croître.

Crédit photo: Patrice Coppee/ABACAPRESS.COM

A lire aussi:
- 30 000 femmes vont devoir se faire enlever les prothèses PIP: vous en pensez quoi?
- Royaume-Uni: 250 porteuses de prothèses mammaires PIP portent plainte
- Ce que votre médecin ne vous dira jamais

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X