Vous dormez souvent la fenêtre ouverte la nuit ? Ce, de plus en plus souvent ? Normal, selon les résultats d'une étude scientifique relayés par le site Slate.fr. D'après les auteurs, la température des nuits a augmenté deux fois plus vite que celle des journées ces cinquante dernières années. Pourquoi ? Parce que les nuits réagissent par nature beaucoup plus que les jours au réchauffement du climat, ont constaté les chercheurs après avoir compilé les températures de 4000 stations météos dans le monde entre 1960 et 2009. Ils ont observé trois critères : la couverture nuageuse, les précipitations et l'humidité des sols.

La faute à l'effet de serre

De là, ils ont remarqué que la plus forte influence sur les températures nocturnes venait de la "couche limite planétaire". Soit la zone de l'atmosphère entre la surface (terre ou mer) et l'atmosphère libre. Comme l'explique le site Sciencedailycom la surface de cette couche est plus faible la nuit que le jour. Du coup la nuit il y a un plus petit volume d'air qui se réchauffe. L'effet de serre entraîne alors à un réchauffement plus important pendant la nuit que pendant le jour. Comprendre l'asymétrie des températures nocturnes et diurnes est capital pour les scientifiques, autant pour suivre l'évolution du changement climatique que ses répercussions sur la santé humaine.

Vidéo. Que manger pour bien dormir ?

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.