En plus d'être un moment de détente, le dîner aux chandelles aurait des bienfaits sur le coeur. Une étude suédoise menée à l'Université de Lund a démontré qu'en brûlant, les bougies libéraient de minuscules particules de sodium et de potassium qui, inhalées, pourraient entraîner des changements bénéfiques sur le rythme cardiaque. Menée sur 13 hommes et femmes, la recherche a étudié la variation de leur fréquence cardiaque selon qu'ils respiraient de l'air naturel ou imprégné de la fumée de bougies. Dans ce deuxième cas, leur rythme cardiaque a été amélioré. Pour rappel, ce rythme varie naturellement en permanence, ce qui est signe de bonne santé, mais quand nous vieillissons la variation diminue et des problèmes cardiaques peuvent se manifester. Dans l'étude, les sujets n'ont pas vu qu'il s'agissait de fumée de chandelles. La chercheuse qui en est l'auteur, le Dr Christina Isaxon, a voulu écarter un éventuel effet placebo.

La fumée n'est pas dangereuse ?

La fumée de bougie a déjà été accusée d'être dangereuse pour la santé. L'étude suédoise qui a utilisé des bougies contenant uniquement de la stéarine (et non à la cire de paraffine, les plus critiquées) n'a pas montré de danger particulier. Néanmoins, le Dr Isaxon, a reconnu ne pas avoir cherché à trouver vraiment de tels risques. Elle recommande d'utiliser les bougies les plus naturelles, sans colorants et sans parfums.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.