Pourquoi il ne faut pas utiliser de siphons avec une tête en plastique

Publié le 18 Juin 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Un communiqué de la DGCCRF met en garde les consommateurs contre l'utilisation de certains siphons à chantilly suite à plusieurs accidents dont un décès. 
Publicité

© Adobe StockAdepte de crème fouettée et chantilly maison attention ! Dans un nouveau communiqué la DGCCRF appelle les consommateurs qui possèdent des siphons culinaires à être vigilant. Depuis 2010, ce type d'ustensiles ayant fait souvent l'objet de rappels ou étant à l'origine d'accidents parfois graves sont sous la surveillance des autorités sanitaires. Pour rappel, en juin 2017, une jeune blogueuse française et athlète avait trouvé la mort suite à l'explosion d'un siphon à chantilly ayant heurté sa poitrine avant de lui causer un arrêt cardiaque.

Publicité
Publicité

Eviter les siphones avec une tête en plastique et un corps en aliminium

Les accidents ayant continué à se perpétrer, la DGGCCRF a donc décidé de réitérer son avertissement. "La DGCCRF attire l’attention des consommateurs qui possèdent un siphon à crème sur l’importance de vérifier que ce dernier n’est pas concerné par un rappel, au besoin en se rapprochant du vendeur", explique le communiqué. Au moindre doute, les auteurs conseillent de ne plus utiliser le produits et particulièrement ceux avec une tête en plastique et un corps en aluminium. Pour limiter le risque de défaillance, il faut privilégier les appareils portant la norme NF D21-901, vérifiez qu'il comporte les marquages de sécurité et respecter la notice de sécurité.

mots-clés : Santé au quotidien
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X