Pour la première fois, David Hallyday s’exprime sur la mort de son père : “Il me manque terriblement”

Publié le 19 Mars 2018 par Rédaction Medisite
David Hallyday interviewé par Le Parisien est sorti de son silence médiatique et se confie sur la façon dont il a vécu et affronte encore le décès de son père, Johnny Hallyday.
Publicité
Publicité

Si depuis le décès de Johnny Hallyday, le 5 décembre dernier, sa fille Laura Smet, ses anciennes compagnes Nathalie Baye et Sylvie Vartan se sont exprimées, son fils David est résté très discret. Dans une interview accordée au Parisien, publiée le 17 mars, David Hallyday met fin à son silence médiatique. Actuellement en tournée pour son dernier album "Le temps d'une vie", le chanteur de 51 ans, qui interprète pendant son concertt "Sang pour sang" et "J'ai oublié de vivre" en hommage à son défunt père avoue que c'est difficile. "Déjà de son vivant, il prenait une place énorme, plaisante-t-il, avant d'ajouter, et là il est avec nous, je le sens et le public aussi. c'est un moment magique, triste et en même temps nostalgique."

Publicité

"Il avait vaincu tellement de fois la maladie, je pensais qu'il allait encore réussir cette fois"

Interrogé sur l'hommage à Johnny Hallyday que rend également Sylvie Vartan, David Hallyday espère qu'elle a tenu le coup. "Dans la famille, on a des gènes costauds", explique-t-il avant d'ajouter que tout vient des gênes vikings de son père qu'il tient de sa grand-mère. "Il avait vaincu tellement de fois la maladie, je pensais qu'il allait encore réussir cette fois. Ce qui est triste et rassurant, c'est qu'il était humain". Profitant des confidences du chanteur, le journaliste du Parisien lui demande directement si son père lui manque : "Oui il me manque terriblement, il y a des hauts et des bas, des moments où je me sens fort, des moments où je me sens moins fort. Dans ces moments, je pense à lui et cela me donne la force".

mots-clés : Santé au quotidien
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X