Pieds : cette partie de votre corps qui transmet beaucoup de microbes

Ne pas embrasser et bien se laver les mains sont les 2 directives principales pour limiter la transmission de bactéries, mais des chercheurs américains révèlent qu'une nouvelle partie du corps transmet encore plus de microbes. 
©Adobe Stock

On met souvent en garde contre la transmission des microbes via la bouche ou les mains, mais une nouvelle partie du corps pourrait bien être rajoutée à la liste. Une récente étude publiée dans le journal médical American Society for Microbiology explique que les couples s'échangent également beaucoup de microbes via leurs pieds.

Chaque conjoint influence la flore bactériologique de l'autre

Les chercheurs ont tout d'abord étudié la composition des bactéries présentent sur la peau - qu'on appelle microbiome- de dix personnes en couple vivant ensemble. En tout, près de 330 prélèvements ont été effectués sur 17 zones différentes de l'épiderme de chacun des volontaires. En premier lieu, l'étude rapporte qu'une grande partie des bactéries présentent sur une personne, qui lui sont normalement propre, se retrouve également chez son/sa conjoint(e).

En second lieu, les scientifiques soulignent que cette influence bactériologique se constate fortement au niveau des pieds, ensuite le torse, puis le nombril et enfin les paupières. A tel point que dans la deuxième partie de leur étude les chercheurs ont pu identifier qui était le/la partenaire de qui rien qu'en analysant les bactéries contenues dans la peau des pieds de chaque sujet. En revanche, pas de panique : la plupart des bactéries analysées étaient sans danger.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un robot cuiseur en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : L'astuce pour purifier lair interieur

mots-clés : Santé au quotidien