Mort de Maurane : sa fille dément les rumeurs de suicide

Publié le 16 Juillet 2018 par Camille Barault, journaliste santé
Les causes de la mort de la chanteuse Maurane, décédée le 7 mai dernier, n'ont pas été publiquement révélées. Dans un entretien au Parisien, sa fille Lou, dément les rumeurs de suicide.
Publicité

Maurane est mort à l'âge de 57 ans. Mais de quoi ? On ne le sait pas. Son corps a été retrouvé inanimé dans son appartement... ce qui a laissé place à la théorie du suicide. Interviewée par le journal Le Parisien, la fille unique de la chanteuse belge, Lou Villafranca, a démenti cette hypothèse : "Des médias ou des artistes ont évoqué un suicide, ce n'est pas le cas du tout. J'étais triste que l'on envisage ça. Elle remontait sur scène, rechantait... c'était absurde de dire ça." Selon elle "c'est un accident, elle a fait une chute" mais elle refuse "d'en dire plus".

Publicité

"Elle m'avait prévenue"

L'amie de la chanteuse, Liane Foly, avait aussi parler "d'accident" tout en confiant sur Europe 1 ne pas avoir été si surprise d'apprendre ce décès : "Quand j'ai appris cette nouvelle à quatre heures du matin, c’est vrai que je me suis effondrée. Mais en même temps – je vais vous dire quelque chose – je la connaissais tellement bien, qu'elle m'avait tellement prévenue, elle m'avait tellement parlé de ça... (...) Elle m'avait dit : 'Tu sais Liane, je ne suis pas très heureuse." " Autre grand ami de Maurane, Michel Fugain s'était dit sous le choc de la nouvelle : "C'est tragique (...) Il y a quelque chose d'accidentel dans sa mort" avait-il déclaré sur TVA Nouvelles. Selon les informations du média belge Sud Info, la chanteuse aurait été victime d'un infarctus : "Le corps sans vie de Maurane a été retrouvé dans sa baignoire lundi soir, selon nos informations. Le labo de la police scientifique et le médecin légiste sont descendus sur les lieux. Ils ont constaté qu’elle avait été foudroyée par une crise cardiaque, apprend-on à bonnes sources."

Publicité

"Elle pouvait avoir des hauts et des bas, comme tous les artistes"

De son côté, le directeur artistique de Maurane, Marc Lumbroso, avait expliqué qu'elle souffrait de problèmes de dos "et avait parfois du mal à se déplacer". Elle suivait pour cela un traitement qui "avait des effets secondaires sur le plan digestif". Mais pour lui, ce n'était pas un suicide : "Elle pouvait avoir des hauts et des bas, comme tous les artistes, mais elle était heureuse de préparer un nouveau projet." Maurane était en train d'enregistrer un album de reprises de Jacques Brel, album posthume qui sortira sur la volonté de sa fille : "Elle est morte brutalement sans avoir le temps de terminer cet album dont elle était très fière. C'est une façon de lui rendre hommage une dernière fois."

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X