Mise en garde sur des saucisses après le décès d'un enfant

Suite au décès d'un enfant de 3 ans causé par la consommation d'une saucisse "knack", les fabricants vont devoir modifier les étiquettes de ces produits pour mettre en garde les acheteurs.

Publicité

© FotoliaUn petit garçon de 3 ans est décédé en août dernier alors qu'il mangeait une saucisse type "knack", annonce l'association UFC-Que-Choisir. La peau de la saucisse s'est collée aux voies respiratoires de l'enfant le faisant suffoquer.

Publicité
Publicité

Suite à ce dramatique accident, la Fédération des industriels charcutiers traiteurs a demandé, mi-mars, à ses fabricants adhérents de modifier l'étiquette de ces produits (saucisse à pâte fine de Strasbourg ou de Francfort). Ils ont 6 mois pour ajouter la mention : "Pour les enfants de moins de 4 ans, couper la saucisse dans le sens de la longueur, puis en tout petits morceaux, afin de prévenir les risques d’étouffement."

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X