Mise en garde sur des antibiotiques dangereux pour les reins

Des chercheurs britanniques soulignent une incidence entre l'apparition de calculs rénaux et la prise d'antibiotiques sur du long terme.
Adobe Stock

Certains antibiotiques seraient liés à des risques de lithiase urinaire. Cette pathologie provoque la formation de calculs douloureux dans les voies urinaires et les reins. Selon une nouvelle étude, menée par les chercheurs du Children's Hospital of Philadelphia (Etats-Unis) les risques seraient particulièrement observés chez les enfants et les adolescents.

Plus de risque si on prend des antibiotiques longtemps

Au total, le groupe d'étude a étudié les effets de 12 classes d'antibiotiques en recensant les données médicales de 641 établissements de santé. En tout, les cas de 13 millions d'enfants et adultes ont été étudiés. Parmi eux, 259 797 étaient sans problème de reins et 25 981 souffraient de calculs rénaux. Les résultats ont montré qu'en moyenne l'apparition du premier calcul dans les reins arrivait vers 51 ans.

5 classes d'antibiotiques sur les 12 étudiées ont été liées à une incidence de calculs rénaux. Les médicaments auraient été pris entre 3 et 12 mois avant l’apparition du trouble. Ceux qui ont particulièrement élevé le risque seraient ceux à base de régime à large spectre pénicilline et les sulfamidés. Selon les chercheurs, leur étude montre que le risque intervient surtout sur du long terme et sur les enfants puisque c'est à eux qu'on prescrit le plus d'antibiotiques. Plus de recherches doivent se poursuivre maintenant afin d'identifier le processus d'incidence sur la maladie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Top 3 des antibiotiques naturels

mots-clés : Santé au quotidien