Les scientifiques de l'université d'Oxford (Royaume-Uni) viennent de faire une découverte pour le moins surprenante. Avoir un postérieur large et rebondi serait un signe d'intelligence, mais aussi de bonne santé pour la femme. "Elles ont un niveau de cholestérol plus bas et moins de glucose que les autres", explique le professeur Konstantinos Manolopoulos, directeur de l'étude, à la chaîne ABC News. Pourquoi ? Après avoir analysé plus de 16 000 femmes anglaises, ils se sont aperçus que celles avec des fesses plus rondes ont un excès d'oméga 3. Des graisses qui servent non seulement à combattre le mauvais cholestérol mais qui aident aussi au développement du cerveau. Cela favorise par ailleurs la fabrication de leptine, une hormone qui protège des maladies cardio-vasculaires et du diabète. Plus la peine de culpabiliser pour les chocolats de Noël alors ?

mots-clés : Diabète
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.