Pas envie de prendre des médicaments pour calmer vos bouffées de chaleur ? Essayez l'acupuncture. Cette médecine naturelle chinoise pourrait réduire de 36% ce symptôme désagréable de la ménopause, selon des chercheurs de la Caroline du Nord aux Etats-Unis. "Si cela ne fonctionne pas sur toutes les femmes, notre étude a montré qu'en moyenne, l'acupunctureréduit efficacement la fréquence des bouffées de chaleur et les résultats sont maintenus sur 6 mois après l'arrêt des traitements" a commenté le Pr Nancy Avis, auteur principal des recherches au Centre médical Wake Forest Baptist (Dailymail).

Avantage : pas d'effets secondaires

L'étude a rassemblé 209 femmes âgées de 45 à 60 ans qui n'ont pas eu leurs règles pendant au moins 3 mois. Chacune avait au moins quatre bouffées de chaleur ou des sueurs nocturnes chaque jour sur les 15 derniers jours. Elles ont été divisées en deux groupes. Le premier a reçu des traitements d'acupuncture pendant 6 mois. Le second a reçu le traitement 6 mois après. Au bout des six premiers mois le premier groupe a rapporté une diminution de 36,7% de la fréquence des bouffées de chaleur et les bienfaits persistaient sur une année avec une moyenne de 29% moins de bouffées de chaleur et de sueurs nocturnes par rapport au début de l'étude.

Le deuxième groupe a noté une augmentation de 6% des bouffées de chaleur quand il ne recevait pas d'acupuncture puis une réduction de 31% de leur fréquence en moyenne. Comme l'a souligné le Pr Avis, l'acupuncture améliore les symptômes sans causer d'effets secondaires. De plus l'étude a montré que les bienfaits étaient maximales au bout de 8 séances.

Les résultats ont été publiés dans l'édition de juin du journal Ménopause.

Vidéo. Découverte : l'acupuncture des mains

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.