Diminuer ses apports en graisses contribuerait à réduire les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes, fréquentes pendant la ménopause. Telle est la conclusion d'une étude menée par des chercheurs américains auprès de 17 473 femmes ménopausées.
Toutes ces femmes souffraient de ces symptômes. Certaines ont suivi un régime faible en acides gras mais riche en fruits, en légumes et en grains entiers ce qui leur a fait perdre du poids. D'autres n'ont rien changé et ont conservé leur poids de départ. Au bout d'un an, le constat état là. Les premières ont éliminé une bonne partie des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes, tandis que les autres n'ont observé aucun changement. Selon les chercheurs, la graisse corporelle entraverait la régulation de la température et favoriserait ainsi les bouffées et les sueurs. A suivre !

Source : Effects of a dietary intervention and weight change on vasomotor symptoms in the Women's Health Initiative, Menopause 9 juillet 2012.

> Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine répondra à toutes vos questions !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.