Manger épicé pourrait réduire le risque de crise cardiaque

Publié le 02 Novembre 2017 par Chloé Parisse, journaliste santé
Une étude révèle qu'en ajoutant des épices dans vos habitudes alimentaires, vous pourriez réduire votre consommation de sel ainsi que vos risques de crise cardiaque et d'AVC.
1

© Adobe StockSelon une étude de l'American Heart Association, la nourriture épicée diminuerait la consommation de sel, ce qui ferait baisser la tension artérielle et réduirait les risques de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

Manger épicé : un impact majeur sur la santé publique

L'étude a analysé 606 adultes chinois et déterminé leurs préférences pour les saveurs salées et épicées. Les scientifiques ont ensuite fait un lien entre les préférences des sujets et le niveau de leur pression artérielle. Les résultats démontrent que les participants qui apprécient la nourriture épicée de façon élevée ont consommé moins de sel que les participants qui avaient une préférence épicée faible. Leur pression artérielle systolique était en moyenne de 8 cmHg et leur pression artérielle diastolique de 5 cmHg. L'apport élevé en sel est un facteur de risque majeur d'hypertension et est associé à des problèmes cardiovasculaires. On parle d'hypertension artérielle pour désigner une pression trop forte sur la paroi des artères, soit une tension artérielle atteignant plus de trois fois 14 cmHg (pression artérielle systolique) ou 9 cmHg (pression artérielle diastolique). Les participants aux habitudes alimentaires épicés semblent donc consommer moins de sel et ont une pression artérielle significativement plus basse, ce qui réduit leur risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

1

Seule une petite dose d'épice suffirait

Les scientifiques sont allé encore plus loin en utilisant des techniques d'imagerie pour examiner le cortex insulaire et le cortex orbitofrontal des participants. Ces deux régions du cerveau sont impliquées dans le goût salé. Les chercheurs ont remarqué que les zones stimulées par le sel et les épices ont tendance à se chevaucher et les épices excitent davantage les zones activées par le sel. Zhiming Zhu, auteur de l'étude, professeur et directeur du Département de l'hypertension et Endocrinologie à la troisième université médicale militaire à Chongqing en Chine a déclaré : "si vous ajoutez des épices à votre cuisine, vous pouvez faire cuire des aliments qui ont bon goût sans utiliser autant de sel" avant de poursuivre : "même une petite augmentation graduelle des épices dans votre nourriture peut avoir un effet bénéfique sur la santé."

Vidéo : AVC : top 3 des aliments à risques !

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X