La musique, l’éclairage, les personnes avec qui nous partageons le repas… Nombreux sont les facteurs multi-sensoriels qui influencent la façon de manger. Le Dr Charles Spence, professeur à l’Université d’Oxford (Royaume-Uni) est un spécialiste de la "gastrophysics", une nouvelle science qui étudie les données connexes au repas et la façon dont elles peuvent changer la perception que nous avons des aliments. Dans son livre The Perfect Meal ("Le repas parfait"), il explique, par exemple, pourquoi on a tendance à moins manger lorsque les aliments sont dans une assiette rouge.

A lire aussi:

Le rouge, une couleur d'alerte

"Le rouge est une couleur associée au danger, explique le Dr Spence. Mais elle donne aussi moins de contraste à la nourriture, de sorte que l’assiette paraît moins appétissante." Egalement, si vous souhaitez mincir, le professionnel conseille d’éteindre son poste de télévision pendant les repas pour que "le cerveau ne soit pas absorbé par le programme télévisé et soit réceptif aux messages de satiété qu’il reçoit". Enfin, lors d’un régime, il est préférable de manger seul car on a tendance à consommer 35% plus de nourriture lorsqu’on partage son repas avec une autre personne. Ce chiffre passe à 75% lorsqu’on dîne avec plus de trois personnes.

Vidéo. Mincir et manger à sa faim

> Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine répondra à toutes vos questions !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.