De 2006 à 2009, Anthony Delon s'était fait très discret. Pour cause, il était malade. "En 2007, je suis parti avec ma famille m'installer à Los Angeles. Là-bas, j'ai perdu mes repères, j'ai été obligé de me confronter à tous les démons de mon passé" raconte-t-il dans un entretien accordé au magazine TV Mag. Le choc a été dur. "Je suis tombé malade. J'ai fait de l'anxiété généralisée. J'avais du mal à sortir de chez moi" poursuit-il.

"Tout a basculé d'un coup"

Une enfance difficile, un divorce. A force de tout intérioriser, Anthony Delon a craqué. "Un jour, je suis tombé dans la rue. Tout a basculé d'un coup. Enfant, je m'étais construit un mur pour me protéger, je gardais tout, je n'évacuais pas mes angoisses ni mes traumatismes. Soudain, le couvercle de la cocotte-minute a sauté. J'ai déversé tout ce que je bloquais à l'intérieur de moi depuis trente ans." Aujourd'hui, l'acteur dit aller mieux. Il aimerait refaire sa vie et évoque même l'envie d'un troisième enfant (il a déjà deux filles Liv et Loup). Seul bémol au tableau : sa relation toujours compliquée avec son père, Alain Delon. "Depuis notre désaccord sur le Front national, on ne se parle plus" indique Anthony.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.