Les reflux acides augmenteraient le risque de cancer de la gorge

Publié le 22 Décembre 2017 par Rédaction Medisite
Les reflux gastro-œsophagiens pourraient être liés au développement de cancers affectant les voies aériennes et digestives supérieures, notamment au niveau de la gorge, du pharynx, du larynx ou des amygdales.
Publicité

© Adobe StockExiste-t-il un lien entre reflux gastro-œsophagiens et cancer ? Des chercheurs en otorhinolaryngologie de l’université de médecine Tulane à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) se sont penchés sur la question. Selon l’étude qu’ils publient dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), les personnes souffrant de reflux gastriques seraient également plus à risque de développer des tumeurs malignes dans les voies aériennes ou digestives supérieures.

Publicité
Publicité

Cancer de la gorge, des amygdales et du larynx

Les chercheurs ont analysé les données de santé de 13 805 patients âgés de 66 ans et plus et présentant un cancer des voies respiratoires et digestives supérieures. Ils les ont comparées aux données de 13 805 autres patients sans cancer. Ces informations médicales ont été fournies par la base de données américaine du Programme Surveillance, Epidémiologie et Résultats Finaux (SEER en anglais) sur une période allant de 2003 à 2011. Les scientifiques ont alors montré que le reflux gastro-œsophagien était associé à des risques plus élevés de cancer de la gorge, des amygdales, des sinus, du larynx, de l’hypo-, du naso- et de l’oropharynx.

Prendre en compte le tabac et l’alcool

Mais les auteurs de l’étude restent prudents : "le tabagisme et la consommation d’alcool, qui constituent les principaux facteurs de risque de cancer des voies respiratoires et digestives supérieures, n’ont pas été consignés dans la base de données", rapporte un communiqué EurekAlert!. Cette association mise ici évidence nécessite désormais des études plus poussées pour déterminer s’il s’agit ou non d’un lien de cause à effet. Dans ce cas, les personnes souffrant de reflux acides pourraient bénéficier d’un suivi préventif adapté contre les cancers des voies aériennes et digestives.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X