Les cancers du foie causés par l’alcool plus mortels que les autres

Des chercheurs français de l'hôpital Henri Mondor publient une étude montrant que les cancers du foie causés par un alcoolisme chronique seraient plus virulents et réduirait plus la durée du pronostic vital par rapport à ceux causés par d'autres facteurs. 

Publicité

© Adobe StockIl semblerait, selon une étude publiée dans la revue médicale Cancer, que les personnes dont le cancer du foie serait lié à la consommation d'alcool survivent moins longtemps que les autres face à la maladie. En France l'alcool étant l'une des principales cause du cancer du foie, un groupe d'étude de l'hôpital Henri Mondor ont donc décidé de mener l'enquête sur cette inquiétante incidence.

Publicité
Publicité

Une tumeur plus virulente et plus rapide à cause de l'alcool

Charlotte Costentin médecin dans l'établissement a étudié les cas de 894 patients qui venaient d'être diagnostiqués d'un cancer du foie pendant 5 années. 65% d'entre-eux souffrant d'un alcoolisme chronique élevé et 35% n'en souffrant pas. 601 volontaires sont décédés de la maladie avant la fin de l'étude. En étudiant leur espérance de vie après le diagnostique et leurs données médicales, les chercheurs se sont rendus compte que chez les personnes dont la maladie avait été causée par une forte consommation d'alcool le cancer s'était beaucoup plus répandu et la fonction du foie était plus détériorée que chez les autres réduisant les chances de survie.

L'alcool entraînerait des caractéristiques différentes et plus virulentes sur les tumeurs. En revanche, détecter la maladie plus tôt aurait porté ses fruits sur le rallongement de la survie. Les personnes souffrant d'une cirrhose ayant suivi correctement les recommandations de leur médecin en se faisant régulièrement suivre pour détecter le moindre signe de détériorations cancéreuses du foie auraient gagné en espérance de vie. "Il est important pour améliorer le pronostic vital des patients de mettre l'accent sur la surveillance et améliorer l'accès aux soins contre l'alcoolisme chronique", conclut le Dr Charlotte Costentin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X