Nous prenons tous des antidouleurs au quotidien, le plus souvent en automédication. Mais attention !

Des chercheurs du Bingham and Women’s Hospital (Boston) annoncent que deux des plus connus, l'ibuprofène et le paracétamol, pourraient augmenter la perte auditive en fin de vie de 34% !

Ils ont suivi la consommation de ces antidouleurs par 62 261 femmes de 1995 à 2009. Elles ont ensuite répondu à des questions permettant d'évaluer leur capacité auditive.

C'est là que les chercheurs ont observé que celles en prenant régulièrement (2 à 3 fois par semaine) avaient un risque de perte auditive majoré de 34 %, comparativement à celles qui n'en prenaient pas.

À noter : Aucun lien n'a été identifié entre la prise d'aspirine et la perte de l'audition.

Source : American Journal of Epidemiology, août 2012, Analgesic Use and the Risk of Hearing Loss in Women.

> Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine répondra à toutes vos questions !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.