L'âge auquel un homme devient infidèle

Une étude américaine a recensé le nombre d'hommes inscrits sur le site de rencontre pour infidèles Ashley Madison et révèle l'âge de la majorité des abonnés. 

Publicité

© FotoliaLa crise de la quarantaine ne serait pas un mythe. Selon une étude menée par les chercheurs de l'université de Princeton (Etats-Unis), un homme serait plus susceptible d'être infidèle à chaque fois qu'il est sur le point d'avoir une décennie de plus, le plus fréquent étant vers 49 ans. Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont utilisé les données du site de rencontre pour personnes infidèlesAshley Madison.Selon les chiffres, sur 8 millions d'abonnés ayant entre 25 et 65 ans, une grande majorité de près de 400 000 hommes sont âgés de 49 ans. L'étude explique que "le niveau de bonheur des hommes et leur libido est au plus bas vers l'âge de 42 ans avant de remonter en flèche six ans plus tard". Selon les chercheurs, à chaque fois qu'ils approchent une nouvelle dizaine les hommes se sentent de plus en plus proches de la mort et auraient besoin de se sentir revivre avec une aventure extra-conjugale.

A lire aussi : Sexto : c'est quoi ?

Publicité
Publicité

Quand le couple dysfonctionne

Le couple évolue au fil du temps avec des hauts et des bas. C'est bien souvent quand il y a un dysfonctionnement que l'infidélité survient.Elle peut être déclenchée par un éloignement croissant au sein du couple : lorsqu'il n'y a plus d'envies, de projets ou de passions communes, ou que l'on n'ose plus se dire les choses."On peut avoir le sentiment de moins exister dans le couple, on s'éloigne, on passe plus de temps avec des gens extérieurs (amis, collègues...) avec qui on se sent exister individuellement", note Camille Rochet, psychologue. Des déséquilibres, avec l'impression que l'un domine l'autre dans le couple, sont aussi un facteur de risque : "Les deux conjoints peuvent alors ressentir le besoin de tromper leur partenaire, l'un parce qu'il n'arrive plus à admirer l'autre donc à avoir du désir pour lui, l'autre parce qu'il ne se sent pas désiré ni admiré par son partenaire et n'existe que dans les yeux d'une personne extérieure", résume Camille Rochet. Quant aux problèmes sous la couette, sachez que selon l'experte, ce n'est pas la première cause d'infidélité. "Bien souvent, les patients infidèles me disent que ça se passait plutôt bien dans leur intimité de couple."

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X