Kellogg rappelle des boîtes de céréales contaminés par des salmonelles

Publié le 19 Juin 2018 à 11h15 par Cécile Bourdeaux, journaliste santé
Jeudi 14 juin 2018, l'entreprise américaine Kellogg a effectué un rappel de boîtes de céréales Honey Smacks car les produits seraient liés à une épidémie de salmonellose.
Adobe Stock

Des céréales contaminées. Jeudi 14 juin 2018, l'entreprise américaine Kellogg a effectué un rappel de ses boîtes de céréales Honey Smacks®, car les produits seraient liés à une épidémie de salmonellose, ayant rendu malades 73 personnes aux Etats-Unis. L'enquête suit son cours.

24 personnes hospitalisées

Parmi les personnes tombées malades dans 31 états américains, 24 auraient été hospitalisées et aucun décès n'aurait été signalé, selon les informations du Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Les responsables de la santé publique et de la réglementation de plusieurs états, la Food and Drug Administration des États-Unis et les CDC sont actuellement en train de mener une enquête sur l'éclosion de cette épidémie.

Lors d'entrevues, les personnes malades ont répondu à des questions sur les aliments qu'elles avaient mangé et sur d'autres expositions au cours de la semaine précédant leur maladie. 30 des 39 personnes interrogées, soit 77%, ont déclaré avoir mangé des céréales froides, et 14 personnes ont déclaré avoir mangé des céréales Honey Smacks® de Kellogg®.

Les recommandations à suivre

Dans un communiqué des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), il est conseillé de :

- Ne pas manger les céréales Honey Smacks de Kellogg®, peu importe la taille de l'emballage.

- Si vous retrouvez une boite de ces céréales dans votre maison, jetez-la ou retournez-la à l'endroit de l'achat pour un remboursement.

- Si vous stockez des céréales dans des récipients, sans emballages, et que vous ne vous souvenez pas de la marque ou du type de céréales, jetez-les.

- Veillez à bien laver le récipient avec de l'eau chaude savonneuse avant de l'utiliser à nouveau pour éliminer les germes nocifs qui pourraient contaminer d'autres aliments.

Quels sont les signes cliniques de la salmonellose ?

L’alimentation constitue le principal vecteur de la salmonellose. Au terme d’un délai d’incubation compris entre 6 et 48 heures, les premières manifestations cliniques surviennent et peuvent diverger en fonction de la bactérie mise en cause. Mais la plupart du temps, les symptômes suivants sont observés dans le cadre des salmonelloses non typiques : douleurs abdominales, diarrhée, maux de tête, nausées et/ou vomissements, état fébrile… En présence de ces différents signes, il est vivement conseillé de consulter son médecin traitant qui préconisera une analyse de selles.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Comment choisir ses céréales du petit-dejeuner