Johnny Hallyday : les médecins auraient décidé d'arrêter les traitements lourds

Publié le 24 Novembre 2017 par Aurélie Blaize, journaliste santé
Selon le magazine Voici, les médecins auraient décidé de mettre fin aux traitements lourds administrés à Johnny Hallyday pour soigner son cancer du poumon.
Publicité

© AFPL'inquiétude grandit sur l'état de santé de l'idole des jeunes. Atteint d'un cancer du poumon depuis un an, la star est sortie samedi dernier de l'hôpital où il avait été admis dans la nuit du 12 au 13 novembre pour détresse respiratoire. Selon le magazine Voici repris par nos confrères de Gala, au cours de cette hospitalisation, les médecins auraient annoncé à sa femme Laeticia qu'ils souhaitaient mettre un terme "aux traitements lourds" administrés au chanteur. Entre autre certainement, les séances de chimiothérapie qu'il suit depuis le diagnostic de sa maladie. Son état de santé se serait dégradé, poussant ses proches à se succéder à son chevet à la clinique Bizet dans le 16e arrondissement de Paris.

Publicité
Publicité

Il serait sorti de la clinique contre l'avis des médecins

Samedi 18 novembre, le rockeur a retrouvé son domicile aménagé en "mini hôpital" selon les confidences d'un proche, pour pallier à de nouvelles complications respiratoires. D'après le magazine VSD paru le 22 novembre, Johnny serait en fait sorti de la clinique contre l'avis des médecins. Son hospitalisation aurait dû "être prolongée de quelques jours afin que tous les risques d'infection soient écartés". Mais le chanteur, soutenu par sa femme Laeticia, a préféré malgré tout rentrer chez lui, dans sa résidence Savannah de Marnes-la-Coquette dans les Hauts-de-Seine. Certainement pour avoir toute la force de sa famille, dont ses filles Jade et Joy et retrouvé le moral pour continuer son combat.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X