Johnny Hallyday : face au cancer il aurait tenté un nouveau traitement

Publié le 27 Octobre 2017 par Chloé Parisse, journaliste santé
Le chanteur âgé de 74 ans continue son combat contre la maladie. Son ancien producteur, Jean-Claude Camus a récemment révélé au micro d’RTL que le rockeur a changé de traitement. 
Publicité

© AFPLa santé de Johnny Hallyday est devenue très médiatique depuis son hospitalisation en 2009 aux Etats-Unis à la suite de complications liées à une opération pour une hernie discale. Mais en 2017, à 74 ans, sa santé vacille, il est atteint d'un cancer des poumons. Son ancien producteur, Jean Claude Camus a déclaré à la radio RTL que le rockeur a changé son traitement.

Publicité

"Je sais qu'il se bat"

Mercredi 25 octobre, l’animateur Marc-Olivier Fogiel a reçu Jean Claude Camus au micro de RTL. L’ancien producteur de Johnny vient de sortir son autobiographie intitulée "Pas né pour ça, ma vie avec les stars… Johnny, Michel et les autres" aux Editions Plon. Le directeur du Théâtre de la Porte-Saint-Martin en a profité pour donner des nouvelles du taulier du rock : "je n'ai pas eu de nouvelles depuis un bon mois. J'ai régulièrement Laëticia au téléphone. Je sais qu'il se bat. Je sais qu'ils ont essayé un nouveau traitement et on croise les doigts pour que ça réussisse parce que c'est quand même notre idole de toujours".

Publicité

Sous la surveillance de son ami, le médecin David Khayat

En avril dernier, un article du VSD expliquait que les résultats du premier traitement basés sur des séances de chimiothérapies étaient mitigés. Les médecins de service d’Oncologie du Cedars Sinai Medical Center de Los Angeles ont donc proposé à Johnny un second traitement où il devait prendre des médicaments à heure fixe tous les jours et se rendre à des consultations médicales plusieurs fois par semaine. Les résultats étaient "plutôt satisfaisants" indiquait l’hebdomadaire. A ce jour on ne sait pas si le traitement dont parle son ancien producteur est toujours celui prodiguée par l'hôpital de Los Angeles mais on sait qu'il est désormais sous la surveillance de son ami le médecin David Khayat, médecin et chef du service d'oncologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X