Infection urinaire : les pharmaciens mis en garde sur les produits à la canneberge

Publié le 29 Décembre 2017 à 15h52 par Aurélie Blaize, journaliste santé
La Direction générale de la répression des fraudes met en garde les pharmaciens et sites de vente en ligne sur les produits à la canneberge qui ne peuvent être vendus comme des dispositifs médicaux pouvant prévenir ou soigner une cystite.

© Adobe StockC'est le remède naturel le plus connu contre les cystites. Mais si la canneberge peut avoir des bienfaits sur les voies urinaires, elle ne peut être considérée comme un "dispositif médical" a rappelé la DGCCRF* dans un communiqué publié le 18 décembre. "Les produits destinés à prévenir ou traiter les cystites en s’appuyant sur les effets de la canneberge ne peuvent plus être commercialisés sous le statut de dispositif médical et comporter d’indications à visée thérapeutique" explique l'organisme. En août 2017, la Comission européenne avait statué sur ces produits et expliqué que "l e groupe de produits dont l'action principale voulue, s'appuyant sur les proanthocyanidines (PAC) présentes dans l'extrait de canneberge (Vaccinium Macrocarpon), ne répond pas à la définition des dispositifs médicaux énoncée à l'article 1er, paragraphe 2, point a), de la directive 93/42/CEE". Les pharmaciens comme les sites de vente en ligne n'ont pas le droit de les mettre en avant ainsi et s'exposent à des sanctions pour pratiques commerciales trompeuses.

Qu'est-ce qu'un dispositif médical ?

Comme le définit l'article L 5211-1 du Code de la santé publique, est considéré comme dispositif médical "tout instrument, appareil, équipement, matière, produit, à l'exception des produits d'origine humaine, ou autre article utilisé seul ou en association, y compris les accessoires et logiciels nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci, destiné par le fabricant à être utilisé chez l'homme à des fins médicales et dont l'action principale voulue n'est pas obtenue par des moyens pharmacologiques ou immunologiques ni par métabolisme".

Plusieurs solutions existent pour prendre en charge une infection urinaire : la consommation quotidienne d'eau, une toilette intime avec de bons produits, une alimentation riche en fibres, la prise d'antibiotiques.

*Direciton générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Vidéo : L'infection urinaire - Cystite

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X