Guy Bedos parle de son suicide organisé

Publié le 22 Septembre 2015 par Hélène Bour, journaliste santé
Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, Guy Bedos s’est exprimé en faveur du suicide assisté et a indiqué avoir déjà organisé le sien.
Publicité
Guy Bedos parle de son suicide organisé

Alors qu’il est à l’affiche de la pièce Moins 2 au Théâtre Hébertot de Paris où il incarne un malade qui n'a plus que quelques jours à vivre, Guy Bedos s’est exprimé sur le suicide assisté dans le journal Le Parisien. Au sujet de la mort, il explique : "Elle m’angoisse et me séduit. J’ai pensé au suicide pour la première fois quand j’avais 12 ans : je suis un suicidaire qui s’attarde. Mais je n’y pense pas tout le temps."

Publicité
Publicité

Il a déjà choisi son "médecin assassin"

Âgé de 81 ans, Guy Bedos espère bien continuer à vieillir dans la dignité, sans quoi il préférera partir que de devenir un poids pour ses proches. "Pour avoir aidé quelques-uns de mes amis, dont Pierre Desproges, à mourir dans la dignité, je pense en effet que mourir pour mourir, autant partir en beauté" a-t-il déclaré. Avant de préciser avoir lui-même déjà choisi son "médecin ‘assassin’". Seul hic à son plan : le suicide assisté est actuellement interdit en France.L’actualité est d'ailleurs là pour nous le rappeler. Ainsi, Jean Mercier, un octogénaire accusé d’avoir aidé son épouse à se suicider en absorbant des médicaments est actuellement jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour "non-assistance à personne en danger".

Vidéo. Fin de vie : l'éternel débat

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X