Gastro-entérite : le seuil épidémique dépassé dans le Calvados

Le Réseau Sentinelle de la région Normandie annonce mercredi 2 janvier 2019 à la population du Calvados que le seuil épidémique de gastro-entérite a été dépassé. Soyez vigilants !
Istock

La gastro-entérite est de retour dans la ville de Bayeux dans le Calvados et elle a déjà atteint son seuil épidémique. Le Réseau Sentinelle, réseau de recherche et de veille sanitaire, a annoncé à la population dans une étude publiée le 2 janvier 2019, que durant la dernière semaine de l’année, 250 à 300 cas sur 100 000 habitants ont été touchés par une diarrhée aigüe.

A noter : le seuil épidémique a été fixé à 173 cas pour 100 000 habitants. L’alerte touche en particulier le Bessin (territoire normand) qui est le plus touché par des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale. L’avertissement du réseau s’étend à partir de la zone des plages du Débarquement qui s'étend d'Utah Beach dans la Manche, à Ouistreham dans le Calvados.

Une propagation plus tardive à prévoir

Les gastro-entérites se multiplient la plupart du temps de la fin décembre jusqu’en janvier. Malgré le temps qui reste clément cette année, les températures plus chaudes que la moyenne en cette saison peut avoir eu un impact sur la propagation de la maladie. Même si le seuil fixé est largement dépassé par la région, l’épidémie reste modérée. Mais, le Réseau Sentinelle explique qu’il y a un risque que l’épidémie annuelle soit repoussée à un peu plus tard dans l’année. Restez alors vigilants et adoptez les bons gestes pour éviter une contamination.

Une maladie très contagieuse

La gastro-entérite peut avoir plusieurs origines. Le plus souvent, il s’agit d’une infection virale ou bactérienne. Le virus à tropisme digestif le plus fréquent sont les entérovirus dont le rotavirus. Ces virus sont très contagieux. La gastro entérite peut donc se transmettre très facilement. Les gastro-entérites dues à des infections bactériennes sont plus souvent des toxi-infections alimentaires, liées à la présence d’une bactérie dans un aliment ingéré. La contagion est aussi très facile et ces toxi-infections peuvent être à l’origine d’épidémies, notamment dans les collectivités. L’épidémie de gastro-entérite virale est plus souvent hivernale et à l’origine d’arrêts de travail, de cas de déshydratation voire d’hospitalisatio
Lors de l’épidémie de gastro-entérite, il convient de rester prudent si une personne de l’entourage est atteinte.

Les mesures d’hygiène doivent être strictes :

  • Le contact avec la personne atteinte doit être évité, au maximum.
  • Le lavage des mains est la mesure fondamentale pour éviter la contamination. Il doit avoir lieu avant et après avoir touché des aliments. De même, il doit être effectué avant et après être allé aux toilettes. Sachant que la majorité des microbes passent par le contact avec les mains, le lavage des mains doit se faire à l’eau et au savon ou en utilisant des solutions hydro-alcooliques. La durée de la friction des mains doit d’être d’au moins 15 secondes pour être efficace.
  • Le nettoyage minutieux des surfaces tient aussi une place importante dans la lutte contre la contagion.
  • Les mesures préventives de renforcement immunitaire par vitamine C ou homéopathie ont une certaine efficacité pour lutter contre les infections virales hivernales, dont la gastro-entérite.
  • Il n’existe pas de vaccination contre la gastro-entérite.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Le seuil épidémique de la gastro-entérite dépassé dans le Calvados

Source(s):

Diarrhée aigüe, Réseau Sentinelle, 2 janvier 2019