Gastro-entérite : 3 régions en alerte rouge

Publié le 20 Novembre 2017 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Le réseau de médecin Sentinelles rapportent une recrudescence grandissante de cas de gastro-entérite notamment pour 3 régions qui ont dépassé le seuil épidémique.
Publicité

Les maux de l'hiver commencent à faire leur apparition et surtout la fameuse gastro-entérite. C'est le moment de faire attention à ce que l'on mange et bien se laver les mains car en ce mois de novembre plusieurs réseaux de médecins comme Sentinelles et Sos médecins notamment rapportent une activité plus fortes d'épisodes de diarrhées aigües. Si le seuil épidémique n'a pas été encore franchi au niveau national (167 cas pour 100 000 habitants) on s'en approche tout de même dangereusement : 122 cas pour 100 000 habitants selon le réseau Sentinelles au 12 novembre dernier.

Publicité
Publicité

3 régions en alerte rouge

Au niveau régionale en revanche, certaines régions ont dépassé le seuil : la Provence Alpes-côté-d'Azur (225 cas pour 100 000 habitants), les Hauts-de-France (216 cas pour 100 000 habitants) et le Pays de la Loire (181 cas/ 100 000 ).

Gastro entérite : les aliments à privilégier ?

Une fois la phase "aigüe" de la maladie passée, l'appétit revient doucement. Mais face à un système digestif encore fragilisé par les assauts répétés de la charge virale, il est important de se réalimenter correctement, c'est-à-dire en faisant attention aux produits ingérés. Parmi les incontournables "pansements" digestifs, on peut citer le riz bien cuit, si possible, consommé avec son jus de cuisson très riche en amidon et particulièrement efficace contre la diarrhée. Pour les amateurs de légumes et de fruits, un seul maître mot : ne pas les consommer crus. Les carottes cuites ainsi que les compotes de pommes sont très bonnes pour redonner des forces.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X