Fraise : ce fruit de printemps vous protègerait du cancer du sein

Publié le 20 Avril 2017 à 12h00 par Marguerite de Baudouin, journaliste santé
Manger une poignée de fraises tous les jours pourrait aider à lutter contre le cancer du sein, selon une étude italienne. 

Elles commencent enfin à arriver dans nos assiettes ! En plus de nous régaler, les fraises pourraient être un bon moyen naturel de combattre le cancer du sein, d’après une étude de la Marche Polytechnic University (Italie). Le test a été effectué sur des souris femelles atteintes d’une souche particulièrement agressive de cancer du sein. Au menu des rongeurs : une quinzaine de fraises par jour (500 grammes), soit l’équivalent de la quantité de fruits quotidienne recommandée. Au bout de cinq semaines de régime, la progression de la maladie s’est arrêtée, et pour beaucoup de souris, le poids et le volume de la tumeur ont diminué de manière significative.

Riches en phénoliques flavonoïdes

A l’origine de cette évolution bénéfique, la concentration du fruit en phénoliques flavonoïdes, qui bloqueraient le processus biologique impliqué dans la propagation de la tumeur et activerait tout particulièrement le gène Htatip 2, responsable du même type de blocage. "La majorité des maladies, y compris le cancer, impliquent des interactions complexes entre les systèmes cellulaires et moléculaires qui déterminent leur développement", a commenté le Dr Maurizio Battino, auteur de l’étude. "Ces résultats nous permettent de comprendre les effets potentiels des fraises sur le cancer du sein, et les mécanismes moléculaires impliqués, mais ils doivent être complétés par d’autres études cliniques et épidémiologiques pour vérifier si les résultats sont les mêmes chez l’humain".

Vidéo : La verite sur la pomme

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X