Toutes les fractures n'impliquent pas d'être immobiliseés. Certaines passent même inaperçues et seraient mal diagnostiquées, ce serait le cas notamment d'un quart des fractures vertébrale. Une nouvelle étude publiée dans la revue Medical Journal of Bone and Mineral Research révèle que les cas cliniques de fracture vertébrale mal diagnostiqués seraient liés à de sérieux problèmes de dos voire une incapacité à bouger chez les hommes d'un certains âge.

Passé 65 ans le renouvellement des os se fait mal

Le problème est que passé 65 ans le renouvellement des cellules osseuses est limité. Lorsqu'on souffre d'ostéoporose, par exemple, le moindre choc peut causer une fracture vertébrale. La vertèbre subit une lésion, s'affaisse et s'écrase entre les vertèbres situées au-dessus et en dessous d'elle. Si elle est mal soignée la fracture se consolide mais probablement de travers ce qui peut causer des odèmes occasionnant des douleurs à long terme. Après cette étude les chercheurs espèrent trouver de meilleurs moyen de prise en charge pour toutes fractures vertébrales afin de réduire le taux de mal de dos chronique auquel elles sont liées.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Vidéo : Mal de dos : la lombalgie

mots-clés : Mal de dos
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.